BELLE ÉPOQUE ! 

Belle Époque est un projet multiforme centré autour de l'œuvre des trois auteurs normands que sont Gaston Leroux, Maurice Leblanc et Gustave Le Rouge. 

L'exposition Gaston - Maurice - Gustave marque la concrétisation du projet en offrant une immersion dans la Belle Époque à travers l'œuvre des trois auteurs. Elle sera marquée par Le Cabaret à deux balles, ainsi qu'un programme de lectures-musicales (D'abord vivre, La Mandragore magique, Le Dîner des bustes...) à la bibliothèque Alexis de Tocqueville.

Vous trouverez ci-dessous toutes les infos sur l'exposition.

 EXPOSITION BELLE ÉPOQUE 

retour en images sur l'exposition Belle Époque

GASTON MAURICE GUSTAVE

Trois hommes qui ont romancé la Belle Époque

Une plongée dans l'œuvre de trois illustres auteurs Normands : 

Gaston Leroux, Maurice Leblanc et Gustave Le Rouge

exposition ouverte du 22 février au 20 avril à La bibliothèque Alexis de Tocqueville

inauguration le vendredi 22 février à partir de 18h

Le roman populaire hante nos esprits depuis notre prime jeunesse. Et il se trouve que trois de ses représentants les plus illustres ont parcouru le territoire normand dans cette période faste que furent la Belle époque et les Années folles. L’idée de confronter ses auteurs aux patronymes colorés nous est venue naturellement : leurs ouvrages jonchent nos tables de chevet, leurs histoires sont reprises dans des séries, leurs personnages se retrouvent dans la littérature jeunesse ou les BD. Ils ont participé à lancer un courant qui porte encore la façon dont se racontent les histoires aujourd'hui. Il est grand temps de remettre l’église au milieu du bourg et de rendre aux auteurs trichromiques ce qui leur appartient.

 

L’évocation de la vie et de l’œuvre de ces auteurs nous plonge dans la Belle époque et nous permet de réaliser que celle-ci n’est pas seulement une période de l’histoire sans guerre mondiale, mais qu'elle est belle et bien le temps d’une véritable Révolution invisible ! Les progrès de la science génèrent de l’espoir mais aussi de nombreuses peurs. Les Arts se réinventent : peinture, danse, théâtre, littérature sont bouleversés, re-questionnent leurs pratiques, et se libèrent de l’académisme corsetant. Les mœurs, l’intime, la question de la libération du corps, des sexes et des genres, la question de la recherche de son identité personnelle au milieu d’un monde élargi et d’une mondialisation déjà sous l’emprise d’un capitalisme fringant et impitoyable donne naissance à de nombreuses idéologies révolutionnaires (de l’anarchie de Bakounine aux Suffragettes d’Hubertine Auclert).

Conception du projet : Nicolas Sorel, Valéry Dekowski et Tramber Regard

Scénographie de Tramber Regard intégrant les travaux d’Alain Letort, Sylvie Meunier, Zwy Milshtein, Romain Sadier et Karine Saporta

Avec Yohann Allex, Valéry Dekowski, May-Lisa Lebert, Hugues Letort, Cléa Michelini, Nicolas Pagier rejoints sur le Cabaret à deux balles par le Quintet Pantagrulair, Rodolphe Dekowski, Nathanaël Frérot et Mélanie Ghestin.

LE PETIT OCTAVE

Nous avons lancé un journal à la mode " Belle Époque ", dans lequel nous traitons autant de questions sur l’œuvre de nos auteurs que de sujets contemporains. Cette feuille de chou à la fois sérieuse et foutraque permet la publication de textes assez longs (articles, chroniques) ; et de textes très courts (faits divers, petites annonces, publicités). À l’occasion de cette exposition, 4 numéros du Petit Octave (un par auteur + un sur La Belle Époque et 1 numéro du Tout Petit Octave verront le jour. Ils auront été rédigés par l’équipe de la Bibliothèque, l’équipe d’Amavada et quelques autres auteurs rencontrés pendant la préparation.

 

KARINE SAPORTA

Auteur de spectacles devenus « mythiques » (La fiancée aux yeux de bois, Les Taureaux de ChimèneLa Princesse de Milan,

Le bal du siècle, Belle au bois dormant (de larmes… écarlate), etc…), Karine Saporta est aussi plasticienne, photographe

et réalisatrice. Directrice du Centre Chorégraphique National de Caen Basse - Normandie de septembre 1988 à juin 2004, Karine Saporta est aujourd’hui directrice de la Compagnie Karine Saporta. Elle est également artiste associée à la ville de Ouistreham Riva Bella, à travers l’installation du Dansoir dont elle est en charge de la programmation.

Lors du Cabaret du 22 février, Karine Saporta présente un extrait du spectacle Le spectre ou les manèges du ciel en référence aux coulisses de l’Opéra Garnier.

ALAIN LETORT

Ex-Votos, Peinture et Textes

Sculpteur et peintre, créateur de jouets et de costumes, illustrateur, Alain Letort a créé des décors de théâtre et de cirque ainsi que des sculptures pour les archéoscopes de Carnac, Vielsam et Bouillon.

Il a illustré des albums pour enfants tels Contes et légendes en pays normand de Pierre Le Bigre, Brun l'ours et le bois de Tonino Conte et Antifables de Jacqueline Held.

Il vit près de Bayeux dans une quiétude rustique dont la rudesse et la rigueur correspondent au style de son œuvre.

De son antre campagnarde, il a beaucoup contribué à la recherche iconographique de l’exposition. Il présente, ici, une série d’ex-votos païens, mystérieux et drôles dont les textes empruntés de manière anarchique à internet semblent d’une autre époque tout comme les personnages impliqués dans les scènes. Chaque tableau pourrait représenter un épisode d’un roman surréaliste. Que chacun se raconte son histoire !!

Harry Dickson, Peintures

Rendant ainsi hommage à Jean Ray et à son héros Harry Dickson, le peintre Alain Letort a réalisé de nombreuses toiles représentant des couvertures imaginaires pour de nouvelles aventures du célèbre « Sherlock Holmes américain ». Tout y est : le profil à pipe de l’ami Harry, le numéro du fascicule, le titre et la légende, aussi énigmatiques que l’illustration. Il présente dans le salon de lecture les deux qui lui reste. Les Éditions « Le Carnoplaste » ont édité une petite dizaine de ses œuvres afin d’initier la création de nouveaux textes impliquant notre héros.

 

SYLVIE MEUNIER
Avant que tu ne disparaisses…, Photos

Avant que tu ne disparaisses est une série de portraits d’anonymes, issus de photographies d’identité de la fin du 19ème siècle déjà engagées dans un processus d’effacement. Réunies, reproduites et sérigraphiées sur deux supports de tissu, un organza de soie transparent et un crêpe, elles acquièrent une autre existence, un état flottant, comparable à une image mentale, un souvenir vague. En arrêtant la sape irréversible du temps sur le papier, Sylvie Meunier fixe à la fois la disparition et l’ineffable présence de ces personnages dans notre siècle.

 

ROMAIN SADIER

1001 anonymes

Voyage temporel

Courses poursuites et quelques baffes

Sabbath d’effets spéciaux

 

Ces quatre court-métrages de Romain Sadier sont des montages d'archives issues de films muets tournés dans les années 1900-1910. Les images utilisées relèvent pêle-mêle d'actualités, d'expérimentations, de documentaires, de fictions... Au travers de ces films se dresse un aperçu des différents types de cinéma de l'époque, ainsi qu'une représentation de cette période du début du 20ème siècle appelé La belle Époque.

Elle est vu ici à travers les yeux de ses contemporains.

Ainsi les quatre films explorent deux points de vue :

Le premier est à placer sous le prisme du naturaliste et du documentaire.

Le second nous parle de la fiction, du faux, des trucages et de la fantaisie.

 

ZWY MILSHTEIN

Les bouteilles

Peintre, graveur, sculpteur, écrivain, fabricant de papiers et de livres, joueur d’échecs, amant de l’amour et de la vodka, Milshtein réunit dans son œuvre les 20ème et 21ème siècle en glorifiant les couleurs et le verbe. Obsédé par les visages, ils sont omniprésents dans ses dessins comme autant de personnages romanesques prisonniers du papier. Il présente, ici, Les bouteilles dans lesquelles nous retrouvons le coup de crayon du maître magiquement conservé.  

Une exposition produite par la bibliothèque Alexis de Tocqueville et Amavada

avec le partenariat de l'IMEC.

Remerciement à Florence et Nathalie Leblanc, Véronique Leroux, Jérôme Serme (Le Rayon populaire), Jacques Derouard, Grégory Pique (Orep) et Annie et Michel Besnier.

Amavada est une compagnie pluridisciplinaire caennaise fondée en 1995.
Composée d’artistes professionnels et de nombreux amateurs, Amavada crée des spectacles, installe des expositions, édite des livres et dirige des ateliers ou des stages de pratique artistique. Après 7 ans à La Fermeture éclair sur la presqu'île de Caen, l'association s'est désormais installée en juillet 2018 à La Bibi (ancienne bibliothèque de Caen ). En savoir plus
IMGP1723.JPG

La Bibi est ouverte de 14h à 18h du mardi au samedi