STAGE DE RÉALISATION ARTISTIQUE 

 

Tous les étés depuis 2007, Amavada organise un stage intensif mêlant théâtre, musique, arts-plastiques, scénographie… ouvert à tous à partir de 16 ans qui aboutit à des représentations poileboines et adulantes à souhait.

Le tarif des 2 semaines de stage est de 200€ (ajouter l'adhésion à l'association Amavada de 15€ pour l'année en cours si vous n'êtes pas déjà adhérent)

Il est possible aussi de prendre une demi-pension pour tout les midi du stage de 125€ (facultatif)

Les inscriptions au stage se font à La Bibi du mardi au samedi de 14h à 18h ; par mail à contact@amavada.com ou au 02 31 83 20 35.

réunion d'information du stage

samedi 4 juin à 14h30 à la Bibi

en présence des encadrants

première rencontre avec les instruments le samedi 25 juin à 14h à la Bibi pour les musiciens

du 11 juillet au 27 juillet 2022
 "SAUVER L'HOMME, une Science-fiction utopique" 
un stage réalisation d'anticipation

bandeau-avec-texte.jpeg

Puisque nous ne savons pas nous projeter, puisque l’être humain vit au jour le jour et advienne que pourra. Essayons pour une fois de voir les choses autrement. Cherchons la sortie par le chas de l’aiguille. Ce petit chemin improbable mais qui doit bien exister. Celui qui nous sauve, celui qui est à la hauteur de nos ambitions. Cette minuscule route qui prouvera aux dinosaures qu'on est plus balèzes qu'eux. 

UNE Science-fiction, donc. Pas celle des guerres et des fins du monde. Pas celle des méchants aliens, et autres prédator. Mais une Science-fiction porteuse d'espoir, de progrès et d'humanité dans le bon sens du terme. Des utopies, des hommes volants, de nouveaux territoires à découvrir, des extraterrestres drôles ou intéressants, moches mais enrichissants, problématiques et déroutants mais valorisant pour l'Homme.

 

Personne ne frappe plus fort que la vie. Que faire pour la rendre plus douce, socialement, psychologiquement ? Nous sommes nombreux à avoir des idées. Alors donnons-nous la chance de ces récits. Autorisons-nous cette fiction du bonheur sans cucuterie outrancière et sans se bercer d'illusions. Une infime chance n’est pas aucune chance. Soyons forts et construisons la part du rêve et de l’espoir.

 

Direction du stage

Valéry Dekowski

 

Direction d’acteur et mises en scène

Cléa Michelini et Rodolphe Dekowski

Écriture

Nicolas Sorel

 

Musique

Raphaël Martin

 

Équipe technique

Julie Duclut (costumes)

Les rêves de référence

Dans les pas de ces trois auteurs, les stagiaires pourront explorer un monde de possibles,

inventer des potentialités, enrichir de leur imagination et leurs questionnements ces utopies des années 1970.

Est-ce que les enjeux de 2022 sont fondamentalement différents ?

 

1 - Ecotopia - Ernest Callenbach (1975)

Trois États de la côte ouest des États-Unis – la Californie, l’Oregon et l’État de Washington –

décident de faire sécession et de construire, dans un isolement total, une société écologique radicale baptisée Écotopia. Vingt ans après, l’heure est à la reprise des liaisons

diplomatiques entre les deux pays. Pour la première fois, Écotopia ouvre ses frontières à un journaliste américain.

En Écotopia, on pourra assister à une scène de « critique coopérative », à

l’inauguration d’une centrale d’énergie solaire, au test, par un jury citoyen, d’appareils

destinés à la commercialisation et à des moments typiques de la fameuse décontraction

écotopienne. Mais on verra surtout comment la décroissance est mise en oeuvre.

 

« Alors comme ça, pour suivre un programme écologique extrémiste, des millions de gens

ont accepté de renoncer à tout leur bien-être, économique et social ? »

 

2 - Les Dépossédés - Ursula Le Guin (1974)

Sur Anarres, les proscrits d'Urras ont édifié, il y a cent soixante-dix ans, une utopie concrète fondée sur la liberté absolue des personnes et la coopération.

Ce n'est pas un paradis, car Anarres est un monde pauvre et dur. Mais cela fonctionne. À

l'abri d'un isolationnisme impitoyable qui menace maintenant la société anarchiste d'Anarres de sclérose.

Pour le physicien anarresti Shevek, la question est simple et terrible. Parviendra-t-il, en se

rendant d'Anarres sur Urras, à renverser le mur symbolique qui isole Anarres du reste du

monde ? Pourra-il faire partager aux habitants d'Urras la promesse dont il est porteur, celle de la liberté vraie ? Que découvrira-t-il enfin sur ce monde d'où sont venus ses ancêtres et que la tradition anarrestie décrit comme un enfer ?

Sur une autre planète, Anarres, on évaluera la manière dont les anarchistes se sont

organisés sur des principes libertaires, en éradiquant la propriété, en mettant en oeuvre une vie collective, en se passant des lois et de l’économie de marché.

« Vous avez peur de moi parce que je suis, par mon existence même, la réfutation de la

nécessité d’un état. »

 

3 - Demain les chiens - Clifford D. Simak (1944-1952, 1973)

La civilisation des chiens bruisse de mythes. Fondateur, celui de l'homme est le plus

répandu : on le raconte aux chiots pour les distraire, mais certains le considèrent

intrinsèquement lié à l'apparition de la race canine. Qui sait ? L'éventuelle présence de

l'homme sur terre dans un lointain passé donne lieu à des spéculations et sert de base à huit contes formant suite sur l'évolution des canidés depuis que les hommes ont abandonné leurs cités... et que l'un d'entre eux leur ait appris à parler. Chiens parlants, robots philosophes et mutants misanthropes se croisent, s'évitent ou collaborent dans cette mini-saga en forme de fable d'anticipation. L'humanisme de Simak et son amour du vivant s'épanouissent dans les cadres de son postulat : l'homme n'est qu'une étape de l'évolution des espèces, qu'il contribue à accélérer à coups d'idées et d'inventions aussi loufoques que lourdes de conséquences.

Sur terre, dans 12 000 ans, on pourra voir comment les robots associés aux chiens libèrent

l’Homme de tout travail, pourquoi le crime n’existe plus, et pourquoi il n’y a presque plus

d’humains sur la planète, d’ailleurs.

« Toute la controverse autour de la légende peut se résumer à une question : l’homme a-t-il existé ? Si vous demeurez perplexe, vous êtes en bonne compagnie. Les chercheurs qui ont passé des années à l’étudier disposent de davantage de données, mais ils sont aussi

perplexes que vous. »

 

 

Sur la base de ces trois récits, nous proposerons un synopsis de départ :

Des journalistes critiques littéraires font explorer au public ces trois ouvrages :

ce sont trois voyages dans trois espaces et temps différents, dont le point commun est d’imaginer un autre monde. Le public fait partie de l’équipe de ce reportage littéraire, il peut prendre des photos, enregistrer les sons, filmer.

L’adaptation de ces textes sera réalisée par Alice Barbier.

Les lueurs d’espoir

Pour ces lueurs d’espoir, l’idée est de concevoir un atelier d’écriture qui comprendra des temps pédagogiques sur l’écriture théâtrale, des temps d’agora avec tout le groupe sur le sujet qui nous intéresse au cours desquels des question philosophiques, sociologiques,

ou scientifiques pourront être débattues et des temps de découvertes lors de mini-conférences thématiques.

Tous ces contenus pourront être intégrés en partie à des créations plus personnelles des stagiaires qui s’en inspireront pour créer en équipe leurs propres mini-créations.

Les professionnels en présence les aideront à aboutir leur travail.

Les Utopies historiques

Les grandes utopies du XIXème auront elles aussi voix au chapitre grâce à la mise en scène de pantomimes burlesques des plus jubilatoires.

Petite présentation de la partie musique du stage

Pensé comme un film, une bande son utopiste aux couleurs joyeuses et porteuses d'espoir.

J'aimerais que l'ensemble sonne futuriste mais actuel, que les résonances qui représentent la SF soient empruntées à des sons déjà présents dans notre quotidien.

Comme pour briser le caractère antinomique et faire de l'utopie une version améliorée mais non chamboulée de ce que l'on vit.

Ce serait une suite logique qui emprunte un couloir dissimulé mais déjà existant.

Cette histoire est celle d'une cohabitation, d'une union, au lieu des habituels rapports de force présentés dans les œuvres de Science-fiction.

Ici tout le monde à sa place, comme dans l'équipe.

Peu importe le niveau, le bagage, l'œuvre se construit avec les idées et la personnalité de chacun.

Nous connaissons le pouvoir de la musique, vecteur d'émotions et de réalisation, elle sauve beaucoup de choses. Je ne sais pas si elle sauvera l'homme mais elle y participera très certainement.

affiche carré-avec-texte.jpeg

visuels du stage : Plume Hecquard

 LES ÉDITIONS PRÉCÉDENTES 

 SEXY DIRTY ERASMUS - Europe'n'roll  Spettacolo 

Juillet 2021 — Spectacle itinérant

 FARCES ET ATTRAPES 

Juillet 2020 — Représentations à La Demeurée
Farces et attrapes
Farces et attrapes

Représentation à La Demeurée

press to zoom
Farces et attrapes
Farces et attrapes

Pause déjeuner Représentation à La Demeurée

press to zoom
Farces et attrapes
Farces et attrapes

Représentation à La Demeurée

press to zoom
Farces et attrapes
Farces et attrapes

Représentation à La Demeurée

press to zoom
1/11

 LA VÉRITÉ 

Juillet 2019 — Représentations dans le centre ville de Caen

 L'ANIMALITÉ VÉGÉTALE 

Juillet 2018 — Représentations au Jardin des plantes de Caen et au Cimetière des Quatre Nations.

 OCTAVE 

Juillet 2017 — Représentations du Jardin des Supplices, d'Octave Mirbeau au Jardin des plantes et de Juste 0ctave, création Amavadienne, sur la Presqu'île de Caen.
1/19

 REGARDER L'HOMME  

  Juillet 2016

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/43

Nos cœurs braves, restitution du stage 2016 Regarder l'Homme, vidéo Stéphanie Brault

 FAR OUEST  

  Juillet 2015

Wanted, restitution du stage 2015 Far Ouest, vidéo Stéphanie Brault

 LES MURS DE MILSHTEIN  

  Juillet 2014

 LA GUERRE DES SALAMANDRES  

  Juillet 2013